A l'occasion du salon de l'immobilier, qui se tenait dans la charmante petite ville de Lons le Saunier, 20 000 habitants, nous avons pu poser quelques questions à la star incontestée dans le milieu, dit Stéphane Plaza!! Mais des côtés plus sombres sont aussi portés par la joyeuse égérie immobilière de M6. En effet, ce dernier à la triste habitude de tout casser sur son passage, que se soient des meubles, des objets ou je ne sais quoi... Petit polisson!

Mais trêve de bavardages, place à l'interview !

 

(Les initiales J, Ju, M sont les premières lettres du prénom de chaque "journaliste" de Médiados présent à l'interiew.

S.P sont les intiales de Stéphane Plaza.)

 

Ju -Quel genre d’élève étiez vous à l’école ?

S.P -Euh, on peut pas dire que j’étais le meilleur des élèves, on ne peut pas dire que j’étais un cancre : j’étais très nul en Anglais – quelle catastrophe – très nul en orthographe, très bon en mathématiques, très bon en sport, et j’aimais raconter les histoires. Donc, j’étais un élève moyen, on va dire. Avec quelques matières fortes mais avec quelques matières nulles de chez nulles. J’ai souvent eu le prix de camaraderie ; je sais plus si ça existe encore…Le prix de camaraderie c’était le prix de…Du…Du…Du...De l’élève le plus…

J -Polyvalent ?

S.P -Non, non : le plus sympa, le plus agréable, celui qui faisait le plus de farces.

J - Vous avez commencé votre carrière comme agent immobilier, point. Qu’est ce qui a fait que vote chemin croise celui du petit écran ?

S.P -Aaah, bonne question ! C’est le destin qui m’a fait rencontrer la télé, à un salon de l’immobilier. Le premier salon que j’ai fait au bout quinze ans d’expérience. Réservoir production m’a pris dans un casting, et j’ai été sélectionné. Alors du coup j’ai fait la première émission, et y m’on gardé. Et maintenant je fais les deux : et la télé, et toujours l’agent immobilier, pour les particuliers. C’est clair ?

J -Et net.

S.P - Ça ne va pas trop vite ? C’est bon vous êtes sûrs ?

J -Oui oui, de toute façon y’a le micro.

S.P -Ah oui, y’a le micro.

M -Est-ce que, étant enfant, vous vous destiniez à ce genre de profession, que ça soit agent immobilier, ou animateur T.V ?

S.P -Non, parce que étant enfant, je…jesplxvbnfxj (= incertitude quand au sens des paroles) je voulais être pompier. Je rêvais d’être pompier, mais le problème du pompier, je me suis rendu compte après que j’avais le vertige. Alors pour aller éteindre l’incendie, c’était compliqué, donc mes parents m’ont dit « Tu ne seras pas pompier ». Et après j’ai eu le choix entre secrétaire médical, croupier, et agent immobilier. Alors secrétaire médical : mettre une jupe, j’ai dit non ; croupier c’était la nuit ; alors j’ai choisi agent immobilier. Et le premier jour où j’ai commencé à travailler, j’ai adoré le métier.

Ju -Mettre une jupe, ça doit être dément…

S.P -Ben oui, mettre une jupe. Les écossais mettent bien des jupes (rires).

Ju -Est-ce que ça arrive que vous n’arriviez pas à vendre ou à trouver pour des particuliers quelque bien immobilier ?

S.P -Oh oui. Oui oui ça arrive. Ça arrive, parce que y’a des particuliers qui savent pas ce qu’ils veulent, qui sont trop difficiles, ou qui n’ont pas l’argent de leurs exigences. Donc oui, ça arrive. Même à la télé, ça arrive quelques fois, après on essaie toujours de trouver un compromis, mais y’a des personnes qui sont pas prêtes pour acheter.

J -Vous aimez le chocolat chaud ?

S.P -J’adore le chocolat, c’est le seul dessert que je mange. Le chocolat.

J -Voilà, fallait que j’la pause, celle-là.

S.P -Pourquoi ?

J -Je sais pas, ce sont mes questions farfelues, faut que j’les pause.

S.P -Aaah, t’es farfelu, toi, un peu ?!

J -Plutôt.

Ju -Quel genre d’études conseilleriez vous à ceux qui voudraient suivre vos pas ?

S.P -Il faudrait faire un BTS d’immobilier, un lycée d’immobilier, ou du droit. Mais le plus important, ce n’est pas forcément les études, c’est d’avoir envie de travailler, d’être à l’écoute des gens et aimer les gens pour réussir dans le milieu de l’immobilier. Mais j’ai pas dit que les études n’étaient pas importantes.

M -Quels sont vos futurs projets, aussi bien à la télé qu’a l‘agence ?

S.P -Alors…A l’agence, je rêve de…Je vais bientôt…Je pense, l’année prochaine ouvrir une marque à mon nom – « Stéphane Plaza immobilier » - et pour la télé, je vais faire, sur M6, « Maison ou appartement à vendre », et également des nouvelles émissions, toujours avec Karine Le Marchand, et les voisins, peut-être une émission sur le couple, et une autre émission qui va s’appeler « J’ai décidé d’être heureux ». Voilà. Vous savez tout, je n’avais pas le droit de le dire, j’vous ai tout dit.

J -Bon, j’éteins. Dites bonjour au micro.

S.P -Bonjour micro ! 

 

Vous vous embêtez? Visionnez donc ce magnifique diapo! (si vous n'arrivez pas à le lire, cliquez sur actualiser)


Écrire commentaire

Commentaires : 0