L'actu disséquée rien que pour vos yeux...

 

 

L'actu politique ou people décryptée par nous et pour vous... Au menu: un onglet Edito', sur les faits marquants de l'actu (les articles seront classés par ordre chronologique), puis l'actu plus "modérée", avec des sujets moins polémiques (quand même un peu!!), mais qui touche à la politique, au cinéma, etc...

Politiquo-médiatique : Le 14 Juillet et l'interview présidentielle.

(image: L'express.fr)
(image: L'express.fr)

Hollande : Il y aura bien un « Bonjour monsieur le président ! »

 

Il hésitait…il s’interrogeait...sur la seule question dominante de l’actu : « est-ce que je fais l’interview du 14 Juillet en direct de l’Elysée?! »

François Hollande, président de la République de Tulles, a récemment tranché sur la question : Oui !

En effet, tous les 14 Juillet, le président est sensé donner une interview télévisée à l’occasion de la fête nationale. Mais cette fois, le dirigeant de l’Etat a bien failli déroger à la règle.

Bien que l’année dernière, l’interview ait été réalisée dans l’Hôtel de la Marine, François a en effet rompu en 2013 avec une de ses promesses de campagne : s’abstenir de direct à l’Elysée ! «Je ne ferai pas d'émission en direct de l'Élysée si les Français me donnent le mandat d'être leur président. Je considère que les journaux existent.» Bouh, remboursé ! France 2 et TF1, les principaux intéressés, l’auraient-ils soudoyé pour poser les caméras dans le palais présidentiel ? Nul ne le saura jamais…Mais toujours est-il qu’on pourra poser le pieu dans la lignée des promesses abandonnées

. Il faut dire que c’est tout de même une des plus grandes traditions de la V° République, et que quasi tous les présidents ont joué le jeu du franc orateur en quête de vérité et de croissance.

Cependant, ce refus de s’adresser aux Français par la lucarne merveilleuse avait déjà été initié sous Sarkozy, qui avait rompu avec la coutume dès son accession au pouvoir, en 2007. Mitterrand et Chirac, eux, s’y étaient pliés gaiement et joyeusement. Hollande hésitait quand au lieu mais maintenant c’est tranché : le 14 Juillet, à 13 heures, après le défilé militaire, aura lieu l’interview présidentielle en direct de l’Elysée, et retransmis par les chaînes France 2 et TF1. Le playboy…Oups, pardon ! Laurent Delahousse et Claire Chazal, respectivement de la 2 et de la une, mèneront la danse, et la ballerine  François Hollande s’exécutera dans ce balais journalistique, comme convenu.

 

Jo’ (article daté du 10 Juillet 1013)

 

Multimédia: Apple, seul contre tous.

En voilà au moins un qui n'aura plus à s'en faire pour ce qui est de la concurrence...
En voilà au moins un qui n'aura plus à s'en faire pour ce qui est de la concurrence...

Il y eu la guerre de 39-45, la guerre froide (ou la "guerre de 78" pour ceux qui auraient jeté un oeil aux éditos), mais parfois le passé nous rattrape, et nos attitudes belliqueuses resurgissent. Et c'est le cas pour le géant du multimédia Apple, et de ses innombrables concurrents tels que Samsung, entre autres; qui, selon la firme à la pomme, aurait copié le design de son Ipad pour le coller sur sa Galaxy Tab'. Un plagiat d'ailleurs porté en procès, tout ça pour quelques boutons et une coque, et pour au final, du côté d'Apple, gagner le procès et empocher quelques milliards. Mais Samsung n'est pas le seul : sans doute vous êtes vous déjà amusé à "discuter" avec Siri, cette gentille et (trop) aimable voix masculine toute droit sortie de l'Ipad 3 et de l'Iphone 4s. Sans doute l'avez vous déjà insulté, pour voir ce qu'il vous répond. Et bien naturellement, au bout d'un moment, on est forcé de constater qu'il ne s'agit pas là de la plus grande trouvaille d'Apple. Et c'est à partir de ce constat que l'autre géant Microsoft, avec le récent Windows 8, en a profité pour se moquer dans une pub de cette application, avec le slogan : "Parlons moins, faisons plus", en référence au dialecte de la "voix". Apple s’essoufflerait-il ? Y aurait-il là une nouvelle sorte de concurrence ? Car, il faut le dire, les pubs où l'on raille les produits adverses sont toutes récentes. En revanche, ce que l'on peut parfois prédire, c'est que si ça continue comme ça, de la pomme il ne restera bientôt plus que le trognon .  

 

Jo' (article daté du 20 mai 2013)

Ciné: Cannes sous la pluie...le paradis!

Une vraie pâtisserie!
Une vraie pâtisserie!

Festival de Cannes : sous le signe du parapluie.

 

Pauvre Nicole Kidman ! Si bien habillée, dans sa robe à fleur tout droit sortie des sixties ! Hélas la montée des marches ne s'est pas effectuée dans la plus parfaite harmonie, puisque les cieux n'ont pas semblé apprécier sa robe, et se sont déchaînés sur le tapis rouge et les invités de prestige qu'a accueilli ce 66° festival. En effet, Léonardo DiCaprio, interprète de Gatsby le magnifique ; Steven Spielberg, président du jury ; ou encore – pour ne citer qu'elle – Nicole Kidman, elle même membre du jury ; ont gravit tour à tour les marches symboliques, foulant le célébrissime tapis rouge cannois. Avec comme présidente l'actrice française Audrey Tautou, le festival a mis, cette année, le cinéma indien à l'honneur, et par la même occasion ses égéries de Bollywood. Sensé se dérouler sous le traditionnel soleil à l'effet « peau bronzée », cet événement n'en demeure pas moins gigantesque de par son ampleur et les moyens déployés (je pense bien sûr aux caméras, aux voitures, aux membres de l'équipe technique, aux hôtels mais aussi aux infrastructures.). Pour conclure, malgré la météo semi-hivernale, la Croisette sera quelques jours durant la capitale mondiale du cinéma, et continuera de nous faire rêver de paillettes, de gloss, et bien entendu de la robe de notre vénérée Nicole ! (mais ça vire au harcèlement?!). Alors que les films français atteignent 37,4 % des parts de marché, le cinéma d'outre-atlantique en atteint 47 %, et sachant que les français sont connus pour leur patriotisme, eh bien...Eh bien...Bref, c'est le festival de Cannes, il pleut, le temps est exécrable, la robe de Nicole Ki...Oh, d'accord ! J'arrête avec ça !Mais tout Hollywood déménage en France ; et qui s'en plaindrait ? 

 

Jo' (article daté du 15 mai 2013)

Ciné: Godefroy et Jacquouille, les revoilà, mortecouilles!

L'acteur à Cannes.
L'acteur à Cannes.

Christian Clavier, fort du succès du film « Les Profs », a récemment annoncé à Cannes un nouvel opus de la saga culte « Les Visiteurs » (pour être plus précis le troisième, sans prendre en compte "les Visiteurs en Amérique", dans la lignée des deux premiers). Le film sera produit par Gaumont, et devrait aussi faire tourner le quasi-traditionnel Jean Reno, accompagné bien évidement de son cher Jacquouille la Fripouille. Le scénario de Jean-Marc Poiré, qui avait déjà réalisé les deux premiers opus, est actuellement en cours de rédaction, mais aucune indication n’a encore été donnée sur ce dernier, et sur le casting du film ; bien qu’on puisse encore supposer que la recette est restée la même : vocabulaire moyenâgeux déjanté (on ne citera que les « Mortecouilles! » ou les « Va t-en nettoyer tes morvines! »), gros gags, et comme à l’accoutumée, un mélange de deux époques sur fond de tragédie familiale, mais sans oublier la camionnette défoncée du postier noir. Mais ce ne sont que des suppositions !

Dopé, espérons-le, par le succès des deux premiers films (environ 6 500 000 entrées pour le 1°, et 8 000 000 pour le 2°), cet épisode n’ôtera en fait rien aux valeurs et coutumes de la saga (autrement dit ; la production, la réalisation, les acteurs etc...). Certes, les déçus des prémices se verront sans doutes une fois de plus « rejetés », mais que voulez-vous ? On ne change pas une équipe qui gagne... !

Jo' (article daté du 15 juin 2013)

 

Politique et social: Mariage gay, l'UMP revient!

(image: UMP photos)
(image: UMP photos)

Mariage pour tous : faut-il réécrire les textes ?

Jean François Copé relance le débat avec cette question.

 

 Après les manifs, la division des pros et antis, et les appels à la raison de Frigide Barjot, le texte ouvrant le mariage à deux personnes de même sexe est enfin adopté par les députés, à la majorité.

Jusque là tout va bien, si je puis dire. Mais c'était sans compter sur l'UMP, qui entre en jeu une fois de plus, avec Jean-François Copé qui annonce au Monde, dans une interview datée du 18 mai dernier :"Il faudra réécrire ce texte pour protéger la filiation et les droits de l'enfant". Son  objectif ? Si victoire il y a à la présidentielle de 2017 (mais qui sera candidat ?!), un remaniement du  projet de loi sur le mariage pour tous sera effectué. Inutile de préciser comment. La seule certitude quand aux attentions de Copé, c'est que la procréation médicalement assistée ne verra jamais le jour (façon de parler !), comme il le dit si bien dans la même interview : "C'est le droit de l'enfant qui doit primer et non le droit à l'enfant". Mais tous ses collègues de la classe politique, et plus précisément de l'UMP ne sont pas de cet avis. Résultat, les avis convergent et on ne sait toujours pas si, face à une éventuelle victoire du parti en 2017, la loi sera abrogée, reformulée ou laissée comme ils l'avaient trouvée. D'ici là, on aura encore le temps d'y réfléchir ; autrement dit : « Affaire à suivre » !

Jo'

 

Vous vous embêtez? Visionnez donc ce magnifique diapo! (si vous n'arrivez pas à le lire, cliquez sur actualiser)


Écrire commentaire

Commentaires : 0